Pr. Pierre Magnin

Pr. Pierre Magnin

Présentation du professeur Pierre Magnin

Le 26 novembre 2020, le Pr Pierre Magnin nous a quittés au terme d’une vie longue, multiple et féconde. Il avait 94 ans.

Préparateur en 1950, puis chef de travaux de chimie biologique de 1952 à 1957 à la Faculté de Nancy, il obtient son diplôme de docteur en médecine, dans la spécialité de pneumo-phtisiologie en 1956 (lauréat de la Faculté) et, en 1957, il est récipiendaire du Prix Ritter. En 1961, il est agrégé de médecine, option pharmacologie. Expert en biochimie, biologiste des hôpitaux, pharmacologue expert, il devient en 1965, titulaire de la chaire de pharmacologie à la Faculté de médecine de Besançon. En 1964, il devient chef du service de physiopathologie respiratoire et cérébrale au CHRU de Besançon, créé par décret, sans doute l’unique service de cette appellation dans l’univers hospitalier français.

Ses nominations à des postes prestigieux jalonnent un parcours honorifique exceptionnel : il fut successivement Doyen de la Faculté de médecine et pharmacie de Besançon, Recteur-chancelier des Universités de Clermont-Ferrand (1970-1972), de Besançon (1972-1976) et de Dijon, de Strasbourg (1978-1981) et de Versailles (1986-1988).

Son parcours professionnel est particulièrement riche tant ses pôles d’intérêt étaient variés. Les actions liées à sa carrière médicale résultent d’un engagement initial jamais interrompu dans les voies de la recherche ; en témoignent quelque 175 publications scientifiques.

Au-delà de cette activité multiple et féconde, Pierre Magnin a toujours voulu comprendre l’action bénéfique des photons et de la couleur sur le corps humain : il n’avait que 11 ans lorsque les effets métaboliques et thérapeutiques des photons ont sauvé sa sœur d’une mort prématurée.

Alors, dès les années soixante-dix, il entreprend ses premières recherches. Il utilise le photon sous la forme de projections colorées sur des patients atteints de pathologies diverses. Ceci l’amène progressivement à l’élaboration de la Médecine photonique, méthode diagnostique et thérapeutique basée sur l’utilisation des photons sous contrôle neurovégétatif strict. Cette activité occupera les cinquante dernières années de sa vie, et il la considérait comme un apport majeur à la Médecine.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire l’article « Hommage au Professeur Pierre Magnin », publié en 2021 dans la revue Hegel. L’article est accessible dans son intégralité en cliquant sur ce lien.


Titres et travaux scientifiques

Vous trouverez ci-dessous un document au format pdf recensant les différentes publications et travaux scientifiques réalisés par le professeur Pierre Magnin, fondateur de l’institut de photonomédecine.